logo101gif.gif (3790 octets) navigationgris.gif (8758 octets)

catalogue.gif (1325 octets)

 

Oskar und Leni

Allemagne 1998 90' N&B
v.o. s.-t. français
Réalisation Petra Katharina Wagner
Avec: Christian Redl, Anna Thalbach, Elisabeth Trissenaar, Reiner Heise, Nadja Engel.

oskar.jpg (8422 octets)

Coup de foudre. Oskar sort de prison. Champion de natation aux Jeux olympiques de Munich 1972, il s'était lancé dans une carrière de voleur de bijoux qui s'était terminée par une balle dans la tête et quinze ans à l'ombre. Leni, ouvrière dans une pâtisserie en gros et effeuilleuse dans un boui boui, arrondi ses fins de mois en effectuant quelques passes. Un jour, Oskar croise le regard de Leni dans une rame de métro. Ils échangent trois mots et repartent chacun de leur côté. Profondément marqués par cette rencontre, Oskar et Leni n'auront de cesse de se retrouver. Mais Leni n'est pas la seule à chercher Oskar, la police aussi. Cela d'autant plus qu'il a repris ses anciennes activités… Tourné dans un noir et blanc feutré, «Oskar und Leni» est une fable moderne qui fait irrémédiablement penser à «Himmel über Berlin» de Wim Wenders. Dans la forme et dans l'esprit. En effet, en suivant les pérénigrations d'Oskar (excellent Christian Redl ), avec ses airs d'ange perdu, on se retrouve bien sûr collé aux basques de Daniel/ Bruno Ganz. Et lorsqu'il croise Leni (excellente Anna Thalbach), comment ne pas songer à Marion/Solveg Dommartin.

Love at first sight. Oskar has just come out of prison. Swimming champion at the 1972 Munich Olympic Games, he embarked on a career as a jewel thief and wound up with a bullet in his head and fifteen years inside. Leni, worker in a wholesale confectioner's and stripper in a dingy cafe, makes a little extra by turning a few tricks. One day, Oskar and Leni's eyes meet on an underground train. They exchange a few words and then go on their separate ways. Profoundly marked by this encounter, Oskar and Leni don't stop trying to find each other again. But Leni isn't the only one looking for Oskar, the police are too. All the more so since he has taken up his old ways again... Filmed in muted black and white, "Oskar and Leni" is a modern fable that inevitably calls to mind "Himmel über Berlin" by Wim Wenders. Both in its form and in its spirit. Indeed, as we follow the comings and goings of Oskar (an excellent Christian Redl), with his looks of a fallen angel, we are right back with Daniel / Bruno Ganz. And when he meets Leni (Anna Thalbach, also excellent), it's impossible not to think of Marion / Solveg Dommartin.

 


[home]

Lundi 20  Mardi 21  Mercredi 22  Jeudi 23  Vendredi 24  Samedi 25  Dimanche 26
 Edito  Sélection Officielle   Sections Parallèles  Colloques  Organisation  Catalogue  Palmarès  Archives 


info@cinema-tout-ecran.ch