logo101gif.gif (3790 octets)

navigationgris.gif (8758 octets)

catalogue.gif (1325 octets)

Retiens la nuit

France 1999 60' Coul.
v.o. s.-t. français
Réalisation Dominique Cabrera
Avec Ariane Ascaride, Thierry Frémont, Philippe Fretun, Maryline Canto, Olivier Gourmet

retient.jpg (6887 octets)

Novembre/décembre 1995. La France est paralysée par la grève des transports. Les parisiens, victimes d'embouteillages monstrueux, affrontent l'hiver à pieds ou à vélo. Une jeune femme, Nadia, vit du RMI. Elle est depuis six mois la mère de Christopher qu'elle élève seule. Un jour, elle croit reconnaître dans un reportage télévisé tourné Gare d'Austerlitz sur les cheminots grévistes, le père de l'enfant dont elle est sans nouvelle. Nadia décide de partir à sa recherche… Second long métrage de fiction pour Dominique Cabrera qui en profite pour signer l'un des plus délicats épisodes de la collection à thème politico-social, Gauche/Droite, initiée par Arte. Pour ce film, Cabrera a pris le soin de s'entourer d'une distribution impeccable, emmenée par une merveilleuse Ariane Ascaride. A Cinéma Tout Ecran, on a décidément du mal à se passer d'elle. En effet, après avoir triomphé à Genève voilà deux ans, dans "Marius et Jeannette", puis être revenue l'an passé, avec le poignant téléfilm de Emmanuelle Cuau, "De mère inconnue", la voilà qu'on retrouve Ariane Ascaride dans un rôle à sa mesure.

 

November/December 1995. France is paralysed by the transport strike and Parisians are having to face a winter on foot or bike due to the incredible traffic jams. Nadia is a young woman living on social assistance and mother to a six month old baby, Christopher, who she is bringing up alone. One day she thinks she sees the baby’s father on a TV report on the train strikers at Austerlitz station. She decides to go and look for him… This is Dominique Cabrera’s second feature and one of the most delicate episodes from Arte’s politico-social collection, Gauche/Droite. Cabrera took the trouble to surround herself with an impeccable cast for this film, led by a marvellous Ariane Ascaride. We cannot get enough of this actress, here at Cinéma Tout Ecran. She triumphed in Geneva two years ago, in "Marius et Jeanette", came back last year with Emmanuelle Cuau’s poignant TV film, "De mère inconnue", and is here, once again, with a role which certainly shows her worth.

 

 


[home]

Lundi 20  Mardi 21  Mercredi 22  Jeudi 23  Vendredi 24  Samedi 25  Dimanche 26
 Edito  Sélection Officielle   Sections Parallèles  Colloques  Organisation  Catalogue  Palmarès  Archives 


info@cinema-tout-ecran.ch