• 1996

    Site Web

    En l’absence de chiffres définitifs, la direction du Festival est néanmoins en mesure d’affirmer à cette heure que la deuxième édition de Cinéma Tout Ecran a connu une hausse de fréquentation des salles par rapport à l’an dernier. Une p

    remière évaluation permet de dire que cette deuxième édition a rencontré un large succès tant auprès des professionnels que des spectateurs. Avec plus de 550 accrédités contre 300 l’année dernière, la venue de 8 réalisateurs de la compétition, de nombreuses personnalités de Grande-Bretagne comme le réalisateur Karl Francis ou la directrice du BBC Drama Group Ruth Caleb, des représentants d’autres festivals et de nombreuses télévision comme la Sept/Arte ou Canal +, les personnalités du monde politique et culturel comme la Conseillère Fédérale Ruth Dreifuss ou Marc Wehrlin de l’Office fédéral de la culture, un jury présidé par John Schlesinger, il semble que Cinéma Tout Ecran soit un Festival qui a su éveiller l’intérêt tant du point de vue de sa programmation que de son concept, à savoir montrer des films produits par/pour la télévision mais dont la qualité cinématographique est telle qu’ils méritent d’être projetés sur grand écran. Au vu de ces remarques, il semble également que le Festival réponde à un réel besoin de débattre des rapports qu’entretiennent cinéma et télévision et ce sur les plans suisse et international. A preuve le succès rencontré lors des trois colloques et les nombreuses rencontres avec les réalisateurs organisés dans le le cadre de Cinéma Tout Ecran. (SP-22.9.96)


    Palmarès

    GRAND PRIX DU JURY
    (10’000 FRS)

    LITTLE CRIMINALS de Stephen Surjik, Canada
    Bien que l’on nous ait demandé de juger des oeuvres à la frontière du cinéma et de la télévision, nous attribuons le premier prix à un film dont le sujet a été largement traité par les deux médias. Mais il y a dans “Little Criminals” une telle force émotionnelle et une telle performance des deux jeunes acteurs principaux que ce film transcende toutes les frontières et cela avec une conviction, une subtilité et une force exceptionnelles.
    PRIX DE LA VILLE DE GENEVE
    (5’000 FRS)

    THE MAKING OF MAPS de Endaf Emlyn, Pays de Galles
    Le jury a décidé d’attribuer le second prix à une production régionale de la BBC “The Making of Maps”. Ce film fait preuve d’une extrême originalité et d’une grande imagination tant sur le plan visuel que sur le plan du scénario. Encore une fois, nous aimerions souligner l’excellent jeux des jeunes comédiens.
    PRIX MEGARENT
    (10’000 FRS en prêt de matériel)

    L’INCONNU de Ismaël Ferroukhi, France
    Le prix pour la meilleure photographie a été attribué à Jeanne Lapoirie, directrice de la photographie, pour son travail sur le film “L’Inconnu”. Travail subtile mélant le réalisme et la composition stylisée, particulièrement pour les nombreuses scènes de nuit.
    PRIX TITRA FILM

    WHAT A WONDERFUL GAME de Pyotr Todorovsky, Russie
    Le prix Titra-film, qui correspond au sous-titrage, est décerné à “What A Wonderful Game” pour qu’il connaisse une diffusion plus large. Le film nous offre le portrait d’une bande de collégiens qui s’invente une succession de gags cocasses pour alléger leur quotidien sous le régime de Staline. Une comédie grinçante qui tourne au tragique.
    Le jury des jeunes a décerné la mention suivante:
    LA MENTION DU JURY DES JEUNES

    LITTLE CRIMINALS de Stephen Surjik, Canada
    Le jury des jeunes a choisi de décerner la mention à “Little Criminals” pour le talent de son jeune réalisateur, qui a su concilier la violence de jeunes déliquants à la sensibilité de l’enfance. A cela s’ajoute les acteurs, qui par leur prestation nous ont beaucoup ému. Souhaitons à ce film, authentique, le succès qu’il mérite !

    PALMARES
    DE LA 2ème EDITION DE CINEMA TOUT ECRAN-GENEVE

    PRIX DU PUBLIC CINEMA-CINEMA

    BROKEN SILENCE de Wolfgang Panzer (Suisse)
    suivi de près par MABOROSI NO HIKARI de Hirokazu Kore-Eda (Japon) et ENCORE de Pascal Bonitzer (France)

    PALMARES
    de la Vème Sélection internationale de films courts

    Prix du public
    offert par la la fondation “Focus on Hope” (fondation Nana Mouskouri)

    35 ASIDE (35 CONTRE UN) de Damien O’Donnell, Irlande
    ex-aequo avec
    UNE ROBE D’ETE de François Ozon, France
    Prix Kodak

    PERFECT DAY de Reza Rezai, Suisse