VR @B3 FRANKFURT 2019

Du 15 au 20 octobre, le GIFF se connecte à la B3 Biennial of the Moving Image à Francfort afin de présenter une sélection d’œuvres en réalité virtuelle issues de sa 24e édition.

Un événement qui, avec celui de Montréal, clôture le programme PLUGS 2019 du GIFF : une année riche, avec sept curations présentées aux quatre coins du globe.


Hors-Cadre : Intimités de Félix Vallotton

Martin Charrière, 7 min, 2018, Suisse

En 1898, Félix Vallotton réalise une série de gravures sur bois intitulée Intimités, qui représentent dix moments de la vie amoureuse de la célèbre pianiste parisienne Misia Sert. Pour revisiter cette œuvre, ce projet VR issu de la série Hors-Cadreimagine que la musicienne répond à l’artiste. Passionnant.


Hors-Cadre : L’Île des morts

Martin Charrière, 6 min, 2017, Suisse

Peint entre 1880 et 1886 par Arnold Böcklin, L’Île des Morts est sans doute l’un des tableaux suisses les plus célèbres au monde. Guidé par l’irrévérencieux Yann Marguet, cette plongée en VR dans l’œuvre relève davantage du trip sous acide que de la balade muséale.


La Apparizione

Christian Lemmerz, 3 min, 2017, Danemark

Vous voilà sous le Christ. Crucifié au ciel, il vous domine. Des ténèbres qui l’entourent se font entendre des gémissements. Et partout, de cette figure divine, coule un sang doré. Œuvre virtuelle de l’artiste contemporain Christian Lemmerz, La Apparizione est l’une des expériences les plus extrêmes de l’art immersif.

She’s Already Gone

Yu Hong, 8 min, 2017, Chine, Danemark

Réalisée par l’artiste chinoise Yu Hong, cette expérience fait du spectateur le témoin de quatre scènes de la vie d’une femme, de sa naissance à sa vieillesse. Le récit suit des temporalités différentes et fragmentées ; au fur et à mesure que la vie de la protagoniste avance, l’Histoire recule.

The Bridge

Nikita Shalenny, 10 min, 2017, Ukraine, Danemark

Un pont dans la brume. Des silhouettes qui courent, à nos côtés. Fuit-on ? Va-t-on au-devant de l’Histoire ? La réponse, personnelle, nous fait franchir 40’000 kilomètres en quelques minutes. Magnifiée par l’animation de Nikita Shalenny, une course contre la montre, contre l’homme, contre soi.